La ministre de l'Environnement et le ministre de l'Economie et des Finances ont annoncé que plusieurs milliards d'euros d'obligations vertes souveraines seraient émis en 2017 afin de financer le futur troisième round des investissements d'avenir (PIA).

Comme souligné par WWF, les "green bonds" prennent de l'importance. Ségolène Royal et Michel Sapin ont annoncé, ce vendredi 2 septembre 2016, que la France lancerait sa première obligation souveraine "verte" l'an prochain. Une opération qui devrait permettre de lever "plusieurs milliards d'euros" afin de financer les projets du 3e Programme des investissements d'avenir (PIA 3), programme qui doit être inscrit dans le projet de loi de finances pour 2017, présenté cet automne.

 

Selon les mots de la ministre de l'Environnement, la France deviendrait ainsi "le premier Etat au monde à émettre un emprunt d'Etat vert". Pour son homologue de l'Economie et des Finances, "l'arrivée de l'Etat français sur le marché des obligations vertes permettra d'en accélérer le développement pour faire de Paris l'une des places financières de référence dans le soutien à la transition énergétique".

 

Il est prévu qu'un groupe de travail interministériel soit créé afin de définir les modalités pratiques d'émission de ces obligations par l'Agence France Trésor.
actionclactionfp