Au premier trimestre 2019, les ventes de logements neufs se sont rétractées de 2,5%, mais le volume reste encore élevé, à 35.595 unités. Pour la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), la loi Elan ne produit pas encore ses effets, et l'approche des élections municipales tend à figer le marché. Le problème de l'offre reste donc entier.

"Elan n'a pas encore produit ses effets. Il y a un long temps d'inertie avant qu'une loi ne soit vraiment appliquée." C'est ainsi que Marc Villand, le vice-président de la FPI et président de la FPI Ile-de-France, analyse les chiffres de la promotion immobilière pour le premier trimestre de l'année 2019 : globalement, la production neuve subit un ralentissement sur tous les types d'habitat, avec 445.700 permis de construire délivrés entre avril 2018 et mars 2019, soit un recul de 8,2%. Les mises en chantiers, pour leur part, se sont rétractées de 5,2%, pour atteindre les 410.700 ...
Il vous reste 29% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp