"Classé zone de sécurité prioritaire (ZSP), le quartier de la grande borne a été récemment le théâtre de heurts entre une minorité d'habitants et les forces de police", rappelle Zolpan. "Ses résidents sont marqués par une paupérisation plus importante que sur le reste du département de l'Essonne et connaissent une situation sociale et économique difficile."

actioncl