Le rapport met en valeur l'impact positif des espaces verts pour le développement durable. Nicolas Bouzou, du cabinet Asterès, explique ainsi qu'ils contribuent à la régulation des températures dans les villes, à l'assainissement de l'air, de l'eau et des sols. Les espaces verts favorisent aussi l'évacuation et le filtrage des eaux pluviales. L'économiste souligne alors l'intérêt que cela peut représenter pour les villes où les risques d'inondation sont forts. Et bien entendu, cela favorise aussi la biodiversité.

actioncl