Du côté des matériaux, l'espace culturel a été conçu en béton brut lasuré parce qu'il est ancré dans le terrain du parking, explique la maîtrise d'œuvre. En revanche, pour le centre social, des lames de métal pour le revêtement de façades ont été privilégiées dans le but d'apporter de la transparence. "C'était également un moyen de répondre aux questions de sécurité dans ce quartier sensible", poursuit Louis Téqui.

actioncl