Le jury explique avoir pris en compte le fait que le projet mettait au défi "les parcs de logements européens existants datant de l'après-guerre, en utilisant des moyens réduits pour créer un maximum d'effets". Le budget de cette rénovation s'élève en effet à 50.000 € (HT) par appartement, sans majoration de loyer pour les occupants. Le client, Aquitanis (office public de l'habitat de Bordeaux Métropole), souhaitait rénover trois imposants bâtiments, afin d'optimiser les espaces et apporter une nouvelle qualité de vie, en insistant sur les qualités existantes à conserver et sur les manques à pourvoir. Plutôt que de procéder à une coûteuse démolition-reconstruction, le projet a consisté à transformer les immeubles, en site occupé.

actioncl