Que cela soit sous forme de partenariat ou de mécénat, le street-art séduit de plus en plus les acteurs du BTP et de l'immobilier. Certains vont même jusqu'à faire appel à des graffeurs pour décorer leur site. Pourquoi cet engouement ? Témoignages de la Fondation Colas et de 6ème Sens Immobilier.

Fresques colorées, dessins contemporains, pochoirs… Si le graffiti fut un temps décrié, il est aujourd'hui devenu un art à part entière. D'ailleurs, on parle de moins en moins de graffs ou de tags, mais de street-art, un art qui se pratique souvent dans la rue, mais pas seulement. Il se déplace progressivement dans les galeries d'art, et des expositions lui sont entièrement consacrées. A Lyon, s'est tenu le festival international Peintures fraîches début mai, où plusieurs dizaines de street-artistes du monde entier se sont emparés d'un ancien entrepôt de frêt-triage dans ...
Il vous reste 77% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp