Le spécialiste français de l'étanchéité, qui était déjà présent commercialement dans l'Empire du milieu depuis 1999, y ouvre sa première usine de production. Implantée à Changzhou (côte Est) elle produira des membranes PVC.

C'est l'amorce de l'aventure industrielle de Soprema en Chine : la société alsacienne - qui soufflera en 2018 ses 110 bougies - vient d'inaugurer sa première usine chinoise, dans la ville de Changzhou (province du Jiangsu), ce mardi 7 mars 2017, en présence de nombreux officiels. Pierre-Etienne Bindschedler, le président-directeur général du groupe, déclare : "L'ouverture de cette usine représente un investissement considérable et nous permet d'entretenir une relation privilégiée avec nos clients, en leur transmettant notre savoir-faire". Car, en plus d'une unité de ...
Il vous reste 28% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp