"Le projet n'a jamais consisté à enlever la gare d'origine pour en construire une autre", précise Fabienne Couvert, directrice architecture et urbanisme chez Arep. Au point que la nouvelle gare offre une réminiscence de l'une des façades datant de sa création, en 1856.

actioncl