Le Commissariat général au développement durable a publié les données (provisoires) de production et de consommation énergétiques françaises en 2018. Et il ressort que, grâce au nucléaire et aux renouvelables, ainsi qu'à la baisse des importations de fossiles, les émissions de CO2 ont diminué.

A climat constant, la consommation d'énergie française a été stable en 2018 à 248,7 Mtep, dans un contexte de croissance économique faible (+1,5 %) et de hausse des prix de l'énergie, notamment des produits pétroliers et gaziers. Dans le même temps, la production nationale a augmenté à 137,7 Mtep (+4,2 %), "tirée par le rebond du nucléaire et de l'hydraulique", fait valoir le Commissariat général au développement durable (CGDD) du ministère de la Transition écologique et solidaire. Conséquence : le taux d'indépendance énergétique s'est amélioré de +2,6 points à ...
Il vous reste 28% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp