Au-delà de son utilité pour la maquette numérique, le Bim peut aussi servir à communiquer auprès de ses clients. Comment ? Eléments de réponse avec Hilti et Aldes.

Qui dit objets Bim, dit maquette numérique, néanmoins le chemin à parcourir pour généraliser la démarche est encore long. Selon une enquête du Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) de 2018, 65% des professionnels considèrent ne pas avoir une connaissance suffisante du Bim. "Il reste un sujet nouveau, et certains bureaux d'étude doivent encore passer le cap", observe Kasem Baysakul, marketing data manager d'Aldes, spécialiste de la qualité de l'air. Aider à comprendre le Bim, et montrer ses avantages, voici deux enjeux essentiels : "Il faut vulgariser le Bim ...
Il vous reste 83% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp