Dans son rapport 2018, l'Observatoire des territoires s'est penché sur la question des mobilités résidentielles en France et de leurs impacts économiques et sociaux sur les régions. Le document, riche d'enseignements, nous apprend notamment que la plupart des Français qui déménagent restent dans un périmètre de proximité, et que la crise économique latente a tendance à "figer" les mobilités.

Le rapport 2018 de l'Observatoire des territoires, consacré aux mobilités résidentielles en France et à leurs conséquences économiques et sociales sur les régions, confirme certaines idées reçues mais en écarte d'autres aussi. Dans cette septième édition du document, on apprend par exemple que seulement 11% des Français déménagent chaque année, soit 2 points de plus que la moyenne européenne. De même, environ ¾ de nos compatriotes changent de logement mais restent cependant dans la même commune ou le même département. "La majeure partie des mobilités résidentielles sont ...
Il vous reste 50% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp