Après une forte chute des indicateurs du logement en 2009, le bilan de l'année qui vient de s'écouler révèle un net rebond des mises en chantier (+3.5%) et des permis de construire (+15.1%) à fin décembre. Même le secteur non-résidentiel semble peu à peu sortir la tête de l'eau. Explications et Analyse.

A fin décembre 2010, le volume des logements autorisés sur 12 mois glissants couvrant toute l'année 2010 (de janvier à décembre 2010) s'inscrit en progression de 15,1 % par rapport à l'année 2009, traduisant une réelle embellie puisqu'il faut remonter à mars 2009 pour retrouver un cumul sur 12 mois aussi élevé. En données brutes, sur l'ensemble de l'année 2010, ce sont ainsi 450-455 000 logements qui auront été autorisés pour la France tout entière. Ces données disponibles à fin décembre, inclinent à un optimisme raisonnable quant au retour progressif à la croissance du ...
Il vous reste 92% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp