Découvrez l'intégralité de l'observatoire de l'habitat 2019. On y apprend notamment que les villes moyennes sont tiraillées entre métropolisation et périurbanisation, et se montrent mieux loties en logement sociaux, au détriment de la construction neuve.

Co-rédigée par Villes de France, la Banque des territoires, l'Union sociale pour l'habitat et Enedis, la synthèse 2019 de l'Observatoire de l'habitat tente de dresser les dernières tendances du logement dans les villes de 10.000 à 100.000 habitants. Dans un panorama de l'habitat public comme privé, les villes moyennes montrent qu'elles ne sont pas si mal loties, mais pâtissent de la métropolisation et la périurbanisation où les constructions neuves sont privilégiées. ...
Il vous reste 36% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp