La distribution de produits de bâtiment-bricolage s'appuie traditionnellement sur un réseau physique très dense totalisant dans l'hexagone de l'ordre de 26 500 points de vente. Mais s'il continue à faire l'objet de toutes les attentions de la part des enseignes de bricolage et des négoces (en matériaux, sanitaire-chauffage, etc.), le e-commerce, en revanche occupe encore une place modeste dans le dispositif commercial des distributeurs. C'est une forme de distribution qui, de fait, se diffuse plutôt lentement dans le secteur de la distribution bâtiment-bricolage comparativement à d'autres secteurs tels que l'alimentaire, le textile, les produits culturels. Explications avec le cabinet Développement Construction.

UNE DIFFUSION LENTE DU e-COMMERCE DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION BÂTIMENT-BRICOLAGE ...
Il vous reste 96% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp