Le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher a annoncé se retirer de certains marchés afin de se focaliser sur certaines zones comme la France. Parmi ses défis, remonter Castorama en difficultés. Explications.

Le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher a décidé de se retirer de la Russie, l'Espagne et le Portugal. Il souhaite se recentrer sur ses principaux marchés, notamment la France. "Nous avons pris la décision de quitter la Russie, l'Espagne et le Portugal", qui représentent 6% des ventes du groupe, a expliqué la directrice générale Véronique Laury dans un rapport d'activité. "Cela va nous permettre de nous concentrer sur notre stratégie sur nos principaux marchés, où nous sommes leaders ou pouvons le devenir". ...
Il vous reste 53% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp