Dans sa dernière note de conjoncture des marchés fonciers en Ile-de-France portant sur l'année 2017, l'Observatoire régional du foncier (ORF) a relevé que les quatre départements constituant la Grande Couronne avaient cristallisé la majeure partie des transactions. En parallèle, la baisse est assez flagrante dans les départements centraux.

L'ORF a publié sa dernière note conjoncturelle sur les marchés fonciers de la région parisienne pour l'année 2017, une étude qui prend en compte toutes les typologies de marchés fonciers comme immobiliers, et qui cible particulièrement "les 85 quartiers de gares" liés notamment aux chantiers du Grand Paris Express (GPE) et des prolongement du RER E (Eole) et de la ligne 11. ...
Il vous reste 53% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp