L'industriel français devrait céder ses parts dans la co-entreprise Adwen à son ancien partenaire Gamesa, lui-même lancé dans une fusion avec Siemens. L'offre de reprise de la totalité de la joint-venture par le concurrent, General Electric, n'aurait pas été suffisamment convaincante. Détails.

Clap de fin pour la participation d'Areva dans Adwen, co-entreprise dédiée à l'éolien offshore. Le groupe français, obligé de céder ses parts suite au rapprochement entre Gamesa, son ex-partenaire espagnol, et Siemens, le géant allemand, aurait finalement choisi le repreneur, selon une information du Figaro. ...
Il vous reste 62% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp