Le directrice générale d'Engie, Isabelle Kocher, et le conseil d'administration, ont mis fin à leur collaboration le 24 février, alors qu'elle était intialement programmée au mois de mai. Détails de la situation.

Isabelle Kocher, qui n'a pas été renouvelée à son poste de directrice générale d'Engie, devait achever son mandat en mai 2020. Finalement, la fin de la collaboration avec le fournisseur d'énergie, se fera deux mois avant : " Le Conseil d'administration d'Engie s'est réuni le 24 février 2020. Il a entériné l'acceptation par Isabelle Kocher de la proposition qui lui a été faite de mettre fin à ses fonctions de Directrice Générale sans attendre le terme de son mandat prévu pour mai 2020", peut-on lire dans un communiqué. Côté indemnités, le chiffre avancé atteint 3,3 ...
Il vous reste 56% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp