Grâce à une prise de participation dans un spécialiste des réseaux de froid de la région du Golfe arabo-persique, Engie cherche à devenir leader de la transition énergétique et notamment des réseaux de froid qui permettent de climatiser des quartiers entiers avec une faible empreinte carbone.

Le français Engie est déjà largement présent dans la région du Golfe, où il dispose de capacités brutes de production d'électricité élevées (30 GW) et de grandes capacités de dessalement d'eau de mer (4,5 millions de m3 par jour). Il s'est porté acquéreur de 40 % du capital de Tabreed, afin d'en devenir un actionnaire de référence, au second rang derrière la société d'investissements stratégiques Mubadala d'Abu Dhabi. ...
Il vous reste 53% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp