STRATÉGIE. Faisant figure d'outsider, le groupe de BTP, NGE, espère bien continuer à prendre des parts de marchés en France comme à l'étranger. Comment ? Découvrez les trois grands axes que souhaite renforcer l'entreprise qui compte sur un nouveau directeur général depuis le 1er janvier 2020 pour les déployer.

C'est l'une de ses premières prises de parole à la presse. Jean Bernadet, directeur général de NGE depuis le 1er janvier 2020, se définit lui-même comme "un enfant du groupe". Entré il y a vingt-trois ans dans l'entreprise, il cumule expériences en régions comme à l'étranger, participation à des grands projets et à l'intégration de sociétés après des opérations de croissance externe, et est depuis six ans à la tête de TSO, filiale ferroviaire qui sert souvent de point d'entrée pour le développement de projets à l'international. ...
Il vous reste 85% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles Batiactu+
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp