Ce jeudi 4 avril, le club ConstruCom s'est intéressé à l'intégration du social selling et des marketplaces dans la stratégie des entreprises de la construction. Au programme : deux témoignages de la société tremco illbruck, ainsi que l'éclairage de Fabernovel sur le géant Amazon.

Les membres du club ConstruCom, qui se veut participatif et collaboratif, ont choisi de parler, ce jeudi 4 avril, du social selling, ainsi que de l'intégration d'Amazon dans leur stratégie de vente.
Aurélie Gsell, Chef de projet marketing digital, et Julien Saulnier, Business developper, chez tremco illbruck ont détaillé leurs bonnes pratiques en matière de social selling. La première a notamment expliqué comment la société accompagnait ses collaborateurs dans l'utilisation de LinkedIn que cela soit pour prospecter ou soigner la marque employeur. Le second a expliqué concrètement comme il exploitait LinkedIn dans ses démarches commerciales et dans son quotidien : quels types de posts rédigés, lecture des profils avant rendez-vous…

 

Toujours sur le web, les marketplaces ont bouleversé la façon d'appréhender les canaux de ventes, et multiplier les possibilités. Dans ce panorama, Amazon fait figure de modèle pour de nombreux acteurs du e-commerce. Joachim Renaudin Lead analyst, Fabernovel, est revenu sur le géant américain et ses diverses possibilités, mais aussi sur la manière de repenser son offre produits pour un industriel. El Dorado ou cauchemar ? La question est lancée.

 

La prochaine réunion aura lieu jeudi 6 juin à Paris. Elle portera sur le thème : "Comment embarquer son réseau externe (distributeurs, installateurs, prescripteurs, clients intermédiaires…)". Si vous souhaitez en savoir plus sur le club, c'est ici

actionclactionfp