Le bien-être au travail est un nouveau facteur pris très au sérieux par les entreprises. En ligne de mire : conserver les talents. Pour garantir une bonne ambiance de travail, un nouveau métier a fait son apparition : chief Happiness officer (CHO). Qui sont-ils ? Que font-ils ? Témoignages de Bouygues Bâtiment Ile-de-France et My Notary.

Le bonheur au travail, on en parle ? Evidemment oui. Thème de plus en plus pris en compte par les entreprises pour attirer mais aussi garder les talents, c'est désormais un outil de motivation. Ainsi selon une récente étude du MIT et d'Harvard, les salariés heureux sont 2 fois moins malades ; 6 fois moins absents ; 9 fois plus loyaux ; 31% plus productifs ; 55% plus créatifs. Des chiffres qui laissent rêveurs… et surtout qui incitent les entreprises à faire attention à leurs collaborateurs. Afin de prendre soin et de les chouchouter, un nouveau métier est né : le ...
Il vous reste 85% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp