Si le béton dépolluant est actuellement mise en oeuvre, que cela soit en façade ou en tuile, la terre cuite n'avait pas vraiment encore mis en avant cet argument. Un industriel vient de sortir une tuile qui aurait la capacité à réduire l'oxyde d'azote en zones urbaines. Découverte.

Si les atouts esthétiques et les possibilités architecturales de la tuile terre cuite sont souvent mises en avant, voici un nouvel argument qui pourrait intéresser les collectivités. Le fabricant allemand, Erlus, lance une tuile "Lotus air" qui aurait la capacité à réduire l'oxyde d'azote en zones urbaines. Pour atteindre cette objectif, elle a été "traitée avec un revêtement spécial en dioxyde de titane. Ce procédé, développé avec le FAP "Fachverband angewandter Photokatalyse" (association professionnelle de photocatalyse appliquée), déclenche une activité photocatalytique ...
Il vous reste 47% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp