On le trouve en libre-service à l'entrée du magasin, parfois dans sa boîte aux lettres, on le prend machinalement, on le feuillette, on y met des annotations, on corne ses pages...

On le trouve en libre-service à l'entrée du magasin, parfois dans sa boîte aux lettres, on le prend machinalement, on le feuillette, on y met des annotations, on corne ses pages, on le refeuillette, on le met dans un coin, sur un bout de table, on l'empile avec d'autres, on le range, on le ressort à l'occasion… Bref, le catalogue est devenu un vrai compagnon du quotidien, un objet familier donc sacré. Incontournable outil pour le professionnel et le particulier, il est avant tout là pour informer, conseiller, aider à choisir, préparer son projet ou son devis. Et aujourd'hui plus ...
Il vous reste 70% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp