Le Plan Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) a encore beaucoup de pain sur la planche : une infime partie des professionnels déclare utiliser régulièrement le BIM dans leur travail. Près des trois-quarts ne l'emploieraient même jamais. Le baromètre du PTNB évoque les freins et inquiétudes qui entourent encore la maquette numérique.

La maquette numérique peine à s'imposer en France. C'est le constat que dresse le Plan Transition Numérique dans le Bâtiment dans son baromètre (*). Ainsi, le BIM resterait "encore largement inutilisé par les professionnels" : en effet, seuls 11 % d'entre eux déclarent l'utiliser régulièrement dans leur activité alors que 73 % ne l'utilisent jamais. La marge de progression est donc énorme, surtout du côté des entreprises de la construction. Elles ne sont en effet que 3 % à remettre un modèle tridimensionnel couplé à des informations techniques, contre 12 % des ...
Il vous reste 53% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp