Soixante secondes d'animation pour suivre 'l'épopée de l'énergie' depuis les bateaux poussés par le vent de l'Antiquité, en passant par les moulins à eaux du Moyen-Age, puis le charbon et le pétrole, pour arriver au nucléaire et aux énergies renouvelables d'aujourd'hui. C'est le synopsis du dernier film d'Areva, signé Euro RSCG et diffusé sur les petits et grands écrans depuis le début de l'année dans le cadre d'une campagne de 15,5 millions d'euros. Par cette opération, le groupe affirme vouloir 'continuer d'écrire l'histoire de l'énergie avec moins de CO2 en apportant plus ...
Il vous reste 65% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp