L'utilisation de la 3D dans le bâtiment était réservée aux initiés. Elle est maintenant accessible aux professionnels de la filière dans un but de rénovation ou de maintenance. Des offres concrètes permettent de nombreuses applications et opportunités.
Si les entreprises du BTP sont largement connectées pour promouvoir leurs activités ou assurer leur gestion administrative quotidienne, le numérique est parfois plus difficile à intégrer dans leur coeur de métier. Est-ce par craintes, par habitude ou par manque d'intérêt ? Peu importe, les idées reçues sont résistantes.

Mais que veut-on dire par numériser l'existant ?


Il s'agit de récupérer une grande quantité de données techniques sur un bâtiment existant en une seule visite.
Cette récolte de données (prise de côtes, annotations, photos...), permet ensuite un large usage allant de la réalisation de devis, du calcul de quantités, à des simulations via la maquette numérique (état projeté, thermique ,...) tout en facilitant la prise de décision des clients concernés.
Cette pratique n'est pas nouvelle, mais souvent synonyme d'inaccessibilité due à la technologie des appareils qui semble trop avancée et coûteuse. Ou encore due aux pensées limitantes comme :« Cela ne concerne pas l'indépendant ou la petite entreprise. »

Aujourd'hui des solutions ont été développées pour démocratiser la numérisation de l'existant, pour la rendre accessible et utile aux plus grands nombres de professionnels.

Cela peut se faire désormais grâce à des outils numériques du quotidien tels qu'une tablette, un ordinateur et une application facile d'utilisation. Le scan de vos chantiers et la 3D sont à portée de mains et offrent de réels bénéfices :

Un gain de temps pour les relevés et la captation de données. Que l'on soit artisan, architecte, ou encore diagnostiqueur, cette étape inévitable devient rapide et précise tout en offrant l'opportunité d'optimiser les actions qui en découlent (devis, simulations, quantitatifs, échange avec des professionnels...)



L'occasion de capter de la donnée de qualité en quantité. Toutes sortes de données nécessaires et utiles au traitement du projet (photos, annotations, données numériques, nuages de points etc) sont exportées et exploitées selon l'utilisation du professionnel (PDF, NG, XYZ,IFCx, xls,...).

Un moyen de se démarquer auprès de la clientèle. Intégrer de nouvelles méthodes numériques permet de créer et renforcer une relation client axée sur l'accompagnement et l'aide à la décision par le résultat projeté. Cela facilite la signature de contrats.



Enfin une collaboration renforcée en facilitant le transfert de données et d'informations entre professionnels pour les chantiers à plusieurs corps d'état. Les relations sont fluidifiées et les partenaires associés pour une vision juste et à jour du chantier à tout moment.

Dans le cadre du programme PROFEEL, le projet dédié à la numérisation de l'existant a permis d'identifier et de soutenir des entreprises qui oeuvrent à la démocratisation de ces méthodes et proposent des solutions différentes et concrètes pour accompagner l'intégration de la 3D dans le quotidien de professionnels grâce à 2 types de solution :

- Scan 3D Insitu
On relève les pièces une à une sur site. On y ajoute les informations nécessaires et détails au fur et à mesure de la captation, pour ensuite choisir son export selon son utilisation. La captation se fait via une tablette et une application disponible et téléchargeable
Pour en savoir plus : ARTOBUILD

- Une maquette 3D à partir d'un plan 2D.
Si un ou des plans 2D sont à disposition, il est alors possible de les transformer rapidement en maquette 3D grâce à un logiciel facile d'utilisation.
Pour en savoir plus : WISE BIM