L'ECIMA (Association des Fabricants de Ouate de Cellulose) publie une vidéo des principales règles à respecter lors de l'isolation des combles perdus par soufflage d'un isolant en vrac, selon le NF DTU 45.11. Un outil visuel et pratique pour répondre à certaines interrogations relevées par les applicateurs.
La publication du DTU 45.11 en mars dernier a permis à l'isolation par soufflage dans les combles de ouate de cellulose en vrac d'être reconnue comme technique traditionnelle. Ce document regroupe et précise les spécifications de mise en oeuvre désormais communes aux laines minérales et à la ouate de cellulose en vrac.

Qui est l'ECIMA ?

L'ECIMA (Association des Fabricants de Ouate de Cellulose) est l'organisme représentant les fabricants de ouate de cellulose en France, en Suisse et en Belgique. Elle a pour principal objectif la promotion de la ouate de cellulose auprès du grand public, des professionnels et des institutionnels (Ministère, CAPEB, FFB,...). Elle a également pour vocation d'accompagner la filière ouate de cellulose de la collecte de la matière première au recyclage de celle-ci en fin de vie, en passant par sa prescription et mise en oeuvre par les applicateurs.

Un acteur référent dans la filière ouate de cellulose

C'est ainsi un véritable soutien pour les professionnels de la filière, que ce soit technique ou normatif : l'ECIMA propose sur son nouveau site internet du contenu consultable en ligne et disponible également en téléchargement : guide des bonnes pratiques, documents normatifs (FDES, références etc.), infographies... Une Foire Aux Questions est également disponible, accompagnée de témoignages de professionnels reconnus (architecte, constructeur, applicateur).

Un référent technique et normatif

Parmi ce contenu développé pour les professionnels, on peut visionner la vidéo « des bonnes pratiques lors de l'isolation de combles perdus par soufflage de ouate de cellulose ». L'occasion pour l'ECIMA de répondre aux interrogations de leurs partenaires applicateurs, en précisant les 10 principales règles à suivre, conformément à la nouvelle réglementation et au DTU 45.11 : protection individuelle, reconnaissance et préparation des combles, pare-vapeur, déflecteurs, traitement de l'ancien isolant, soufflage, signalétique, affichage obligatoire etc.

Une source d'informations pour les particuliers

Sa deuxième principale mission est la communication et la valorisation auprès du grand public, de cet isolant thermique et acoustique biosourcé, issu du recyclage. C'est ainsi que 6 vidéos animée en motion-design ont été créées, vulgarisant ainsi les principaux avantages de cet isolant écologique encore trop peu connu. Ces vidéos peuvent être partagées et relayées sur les réseaux sociaux des intervenants de la filière, afin de les aider à communiquer auprès du grand public.

Enfin, et pour permettre une transparence complète auprès de ces différents intervenants (particuliers ou professionnels), l'ECIMA a également produit une vidéo présentant cet isolant biosourcé, ainsi que l'intégralité de son processus de fabrication. Cette vidéo s'accompagne de témoignages de particuliers ayant choisi la ouate de cellulose pour leur isolation (mise en oeuvre par soufflage ou insufflation).

Une grande campagne de communication est par ailleurs lancée en cette fin d'année pour augmenter la notoriété auprès du grand public, de cet isolant biosourcé, naturellement performant. L'ECIMA espère ainsi démocratiser ce matériau naturel, respectueux de l'environnement et vertueux pour la planète, dans un contexte de transition énergétique.



Vous pouvez télécharger ici la fiche récapitulative.

Les vidéos ECIMA sont disponibles sur la chaine Youtube de l'association @ecimaouate, ainsi que sur leur site internet.