A la suite d'un sinistre, il est souvent nécessaire de mobiliser un expert pour venir constater les dégâts et évaluer les coûts. Depuis quelques années, les assureurs proposent en accord avec leur client une expertise à distance moyennant l'utilisation d'un smartphone. On parle alors de visio-expertise.
Dès la mi-mars 2020, en raison du confinement, la majorité des expertises ont été reportées à une date ultérieure. Mais dans certaines situations, l'expertise à distance s'est intensifiée avec la visio-expertise. Elle présente l'intérêt de permettre de visualiser les dommages "en direct", contrairement à la télé-expertise qui se réalise par téléphone.
L'expert, depuis son domicile ou son bureau, demande à l'assuré de le guider à l'aide de son smartphone pour visualiser les dommages constatés et prendre ainsi des décisions.

L'Auxiliaire, mutuelle d'assurance des professionnels du BTP, a mis en place la visio-expertise pour ses sociétaires, en relation avec ses experts.

Ce type d'expertise était déjà en place avant le confinement en multirisques habitation, bris de machine et automobile. Par exemple, en bris de machine, la prise en charge concernant le changement d'une pompe hydraulique est immédiate dans le cadre de la visio-expertise sur un engin de levage et ce, sans attendre une analyse technique sur place de l'expert.

Ce dispositif se développe désormais en Construction. En dommages-ouvrage ou en responsabilité civile décennale, et notamment en cas d'expertise contradictoire, l'exercice est cependant plus difficile et nouveau pour les experts.

L'importance de la préparation

Les experts convoquent les entreprises dans le cadre d'une réunion en visio-conférence, mais ils doivent surtout préparer en amont la réunion en échangeant documents, photos, arguments techniques avec chacune des parties, l'objectif étant de dédramatiser l'expertise en visio-conférence et de lever une partie des doutes des entreprises sur le respect du contradictoire.

Les experts ont pour consigne de bien préparer avec chaque sociétaire les visio-expertises en les contactant avant la réunion. Cela nécessite que le sociétaire, de son côté, prépare son dossier et soit en mesure de fournir les éléments permettant d'éclairer l'expert.

Le contexte inédit de la crise Covid a poussé toutes les entreprises à s'adapter. Quant à l'Auxiliaire, la mutuelle a renforcé son accompagnement dans cette nouvelle forme d'expertise et ses managers suivent aux côtés des sociétaires ces visio-expertises.

Les « retours gagnants » de cette nouvelle méthode d'expertise, notamment le gain de temps pour chaque partie et donc une indemnisation plus rapide pour le sociétaire, amènent la mutuelle l'Auxiliaire à la pérenniser.