Mathieu Guéret, Président d'Oaan Rénovation énergétique, plaide pour la délivrance d'un agrément permanent par la DGEC pouvant être retiré en temps réel et appelle à ce que les informations sur la qualité des professionnels soient rendues publiques.


Oaan Rénovation énergétique met beaucoup l'accent sur le contrôle conformité et qualité des Certificats d'économie d'énergie (CEE). Selon vous, pourquoi est-il important de construire un socle sûr et rassurant pour l'obtention des CEE ?

La performance énergétique des chantiers est notre obsession. Pour cela nous choisissons des professionnels - artisans mais pas seulement - très compétents, très sérieux et aussi engagés. C'est pourquoi nous réalisons une enquête financière et technique pour chaque professionnel impliqué. Une coordination n'est efficace que si chacun coopère pour produire une rénovation de haute qualité thermique. D'ores et déjà, les artisans avec qui nous travaillons reçoivent des statistiques et des indicateurs de performance, ainsi que des informations sur la satisfaction des clients. Nous leur fournissons aussi en direct des outils lorsqu'ils font face à des réclamations et doivent mener des actions correctives. Selon nous, il s'agit d'une approche autant préventive, voire éducative aux CEE, que curative. C'est cela le socle de confiance des CEE.

La loi Climat et Résilience prévoit un durcissement des dispositifs d'identification, d'évaluation et de gestion des risques permettant de détecter une obtention frauduleuse de CEE. Qu'en pensez-vous ? Est-ce suffisant pour lutter contre la fraude aux CEE ?

Oaan Rénovation énergétique n'a pas attendu la loi Climat et Résilience pour mettre en place des dispositifs qui permettent de lutter contre la fraude aux CEE. L'ensemble des informations et paramètres de chaque professionnel est digitalisé dès le début de l'instruction, nous positionnant en tant que délégataire comme partenaire de toute action de contrôle. Cela facilite le travail des instructeurs et inspecteurs, leur permettant d'analyser plus vite les risques et de faire des contrôles plus ciblés. La loi Climat et Résilience facilitera très utilement la lutte contre la fraude. C'est très concret. La Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) devrait vérifier sur les trois prochaines années au moins 50 % des opérations, directement sur le terrain. Cette approche augmentera la pression sur les professionnels. C'est tout un système qu'il convient de rendre plus efficace, sur toute la chaîne de valeur.

Quelles mesures propose Oaan Rénovation énergétique pour assurer la traçabilité des CEE et sécuriser le dispositif ?

Nous souhaiterions pouvoir avoir accès à une vraie notation des professionnels, en amont. Il faudrait que la DGEC partage toutes les données en sa possession. Il n'est plus suffisant d'avoir un label initial, il faut un agrément permanent qui puisse être retiré en temps réel. Nous avons déjà dû informer les organismes qui délivrent le RGE de défaillances graves chez des professionnels. Les données des bureaux de contrôles et de vérifications doivent devenir publiques.

Quel regard portez-vous sur les enjeux de la cinquième période du dispositif des CEE, qui a débuté le 1er janvier 2022 pour une durée de quatre ans ? Comment Oaan Rénovation énergétique s'y est-il préparé ?

La quatrième période s'est clôturée avec une surproduction de CEE, malgré l'arrêt de certaines bonifications. Cela a provoqué une baisse des prix préjudiciable à l'accélération de la rénovation. Cela a aussi tari certains gisements d'opérations d'économies d'énergie. Nous sommes convaincus que les prochains mois seront calmes, avec peu de transactions. Il y a ainsi un vrai risque de perte d'attractivité du dispositif CEE. Si des mesures ne sont pas prises pour rendre le dispositif plus incitatif, la rentabilité d'opérations d'économies d'énergies dans la rénovation énergétique pourrait devenir brutalement négative, portant un coup sévère au tissu de PME engagées dans le dispositif. Elles ont d'ailleurs du mal à s'expliquer la baisse des CEE sur le terrain, alors que, paradoxalement, l'urgence de la transition énergétique vers la décarbonation et l'urgence climatique n'ont jamais été aussi forts et relayés au niveau national. L'enjeu est directement la quantité d'économies d'énergie effective réalisée. Nous devons penser la rénovation de manière globale et performante, réellement. Heureusement, les forfaits liés à l'enveloppe du logement, diminuent. Cela va obliger les professionnels à se tourner vers la rénovation globale contrôlée.

Oaan Rénovation énergétique a structuré l'instruction de tous les dossiers en deux services. Indépendamment de la partie documentaire, une équipe d'ingénieurs thermiciens contrôlent et interprètent les données des diagnostics énergétiques et des repérages.

Le 1er janvier 2022, le Gouvernement a lancé la plateforme France Renov', qui vise à accompagner tous les Français dans leurs projets de rénovation. Que pensez-vous de cette initiative ?

Nous nous réjouissons de la création de la Plateforme France Renov'. Cette évolution est tout à fait cohérente avec la structuration de notre entreprise basée entièrement sur la digitalisation. Depuis plus d'un an, l'accompagnement est devenu notre priorité dans une approche plus globale. Oaan Rénovation énergétique a trois métiers. La première étape est d'identifier les besoins, d'apporter cette vision globale du chantier de rénovation, et même très souvent de prendre la mesure de l'ambition du projet. Ensuite nous devons trouver les professionnels compétents capables de coopérer, au niveau de performance attendu et dans le respect des délais. En parallèle, nous couvrons les besoins en financement et l'ingénierie financière. En cela nous sommes très complémentaires et même directement partenaires de France Renov'. Nous ne sommes pas un « simple » délégataire capable de rendre des projets éligibles au financement par des certificats d'économie d'énergie mais un acteur global de la rénovation. C'est ce que nous affirmons dans notre signature : « concrétisons la décarbonation ». Cela concerne chacun d'entre nous, autant les entreprises que les collectivités locales.

Pour en savoir plus sur Oaan Rénovation énergétique, rendez-vous sur notre site.