Le fabricant de briques et tuiles terre cuite a enregistré en 2016, un chiffre d'affaire stable en France et dans le monde. Avec la sortie de nouvelles gammes de produits, Wienerberger espère poursuivre sa conquête des architectes et ainsi participer à la réalisation de projets créatifs.

Leader mondial de la tuile terre cuite, le groupe autrichien Wienerberger a présenté, le 22 mars 2017, un chiffre d'affaires consolidé stable de 2,974 milliards d'euros pour 2016 (contre 2,972 pour 2015). Ce résultat se traduit par une activité industrielle soutenue, explique Francis Lagier, Président de Wienerberger SAS. Dans le monde, cela concernent la construction de 160.000 maisons et la couverture de 288.000 toits. Le dirigeant précise également que 1% du chiffre d'affaire a été consacré à la recherche et Développement pour l'innovation.

 

Le marché français de la terre cuite est sur une bonne dynamique puisqu'il est passé de 20% en 2005 à 37% en 2015. Une hausse visible sur l'ensemble des types de construction, que ce soit pour la maison individuelle (de 27% en 2005 à 41% en 2015), la maison groupée (de 18% en 2005 à 49% en 2015) ou le logement collectif (5,4% en 2005 à 29,5% en 2015), et dont la progression a été portée par la mise en place de la RT 2012. "Nos produits sont sains et ont un bon bilan carbone", explique Francis Lagier, précisant que la terre cuite "de bonnes performances pour les ponts thermiques". Toutefois, il constate que depuis deux à trois ans le marché de rénovation baisse.

 

Le président de Wienerberger a profité de l'annonce des résultats pour revenir sur les différentes innovations de 2016. La brique à bancher BàB 20 est l'une d'elle et le dirigeant se montre confiant pour l'avenir de cette innovation. Tout comme pour Dryfix, une aide à la mise en œuvre de la maçonnerie qui est un liant monocomposant en mousse à prise ultrarapide. "Nous estimons que 20% de nos maisons individuelles utilisent ce produit et c'est important", dit-il. Il raconte que les "artisans qui passent à ce procédé disent ne plus revenir en arrière".

 

Valoriser l'architecture terre cuite

 

Mais parce que "la terre cuite, c'est beau et ça se voit", Francis Lagier souhaite "mettre l'architecture terre cuite sur le devant de la scène". Car c'est bien les architectes que le groupe cherche à séduire. A travers des concours comme Architendance, organisé par la Fédération Française de la Tuile et Brique, ou le prix Wienerberger Brick Awards (ouvert jusqu'à fin avril), des réalisations architecturales peuvent être valorisées et ainsi montrer l'étendue des possibilités offertes par ces produits. Francis Lagier observe une tendance actuelle : "les architectes veulent faire vivre différemment la toiture, ils souhaitent lui redonner du 'peps'". Proche des professionnels de l'architecture, le fabricant a ainsi travaillé sur de nouvelles gammes plus contemporaines aux lignes épurées et design et propose de nouveaux coloris comme par exemple du noir Titane ou du blanc émaillé. Pour illustrer cela, l'entreprise nous a présenté une maison dans le Pas-de-Calais avec une toiture entièrement rénovée en tuile plate 301 blanc émaillé.

 

Tuile terre cuite Wienerberger
Maison rénovée avec une toiture avec une tuile plate en terre cuite émaillée blanche de Wienerberger © Wienerberger

 

A travers ces concours, "nous voulons montrer que nos réalisations sont belles et que nos produits permettent de laisser la place à beaucoup de créativité", souligne le président de Wienerberger. Il poursuit : "nous voulons aussi montrer que nous pouvons mélanger les couleurs". L'extension de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour en est un parfait exemple. Cette réalisation "utilise la tuile terre cuite émaillée en façade pour diffuser la bonne luminosité mais également pour jouer avec les couleurs environnantes", ajoute-t-il. Pour ce projet, l'architecte Patrick Mauger a travaillé avec les équipes du fabricant pour concevoir un format et quatre couleurs uniques. "Les tuiles terre cuite émaillées permettent de faire du sur-mesure", tient d'ailleurs à rappeler Francis Lagier.
actionclactionfp