Artistes, écrivains, décorateurs... les propriétaires de vingt-deux appartements d'exception de la capitale, ont ouvert leurs portes à la journaliste et écrivain Alexandra d'Arnoux, accompagnée du photographe Jacques Denarnaud, pour le livre Paris, un art de vivre. Une promenade à travers la capitale et ses "villages", un Paris vu par les Parisiens... depuis leur fenêtre.

"Une buée chaude semblable à un tulle obscurcissait les vitres et donnait aux silhouettes penchées sur leur premier petit crème un aspect flouté. A peine à l'intérieur, la chaleur m'est montée aux oreilles et tous les parfums du matin aux narines. Magnifique mélange de croissants frais, de café et de cigarettes. Et là, j'ai compris que j'étais rentrée au port. Paris... pour toujours une histoire d'amour."

 

Non, Paris, un art de vivre, publié aux éditions du Chêne*, n'est pas un livre de déco de plus, présentant des appartements stéréotypés avec de jolies photos, qui finit sur une pile d'ouvrages que l'on ouvre une fois et puis que l'on oublie. Non, Paris, un art de vivre est loin d'être un de ceux-là ! Ces quelques mots tirés du livre témoignent à eux-seuls de l'ambiance qui ressort de cet ouvrage, fourmillant d'histoires, d'anecdotes, de lieux révélés, replacés dans leur contexte historique et urbain... c'est un livre qui se lit comme un roman et comme un livre d'histoire, qui se feuillette de découverte en découverte, de lieux en personnages...

Un portrait de la ville et de ses habitants

Comme nous l'explique l'auteur, Alexandra d'Arnoux - fondatrice du magazine AD qui fut par la suite directrice de la rédaction de Maison Française - l'idée de ce livre réside dans la volonté de "présenter la ville à travers les regards que les gens lui portent par leur fenêtre, que cela soient des vues spectaculaires ou très modestes... Voir Paris de l'intérieur vers l'extérieur." Un travail que le double regard de l'écrivain et du photographe réalise parfaitement. Les photos de Jacques Denarnaud ne sont en effet ni mises en scène, ni stylisées : elles offrent un regard vrai sur cet "art de vivre à Paris".

 

Paris est donc racontée à travers ces vingt-deux appartements d'exception, appartenant à des "personnages" parisiens, artistes, créateurs ou encore écrivains. Car en plus des lieux, l'on s'intéresse aussi aux Parisiens eux-mêmes, des habitants amoureux de leur ville. Et l'on découvre ainsi au fil des pages, de la rive droite à la rive gauche, un aperçu - Paris en regorge tant ! - de ses habitations les plus insolites, atypiques, en un mot, uniques... et qui font sa richesse.

Du passé au présent

Citons par exemple au cœur du IIIe arrondissement, rue Charlot, cet ancien atelier de ciseleurs sur métaux, dont un mur entier et du mobilier laissé en l'état témoignent de l'histoire du lieu : d'un côté, une bibliothèque d'au moins 500 formes en plâtre accrochées sur fond vert et, de l'autre, les établis placés perpendiculairement à la verrière, en vagues successives... Quelques pages plus loin, ce sont les propriétaires du lieu qui font revivre aux murs une histoire passée : un voyage dans le temps au cœur du Sentier, dans un appartement où tout a été refait et pensé pour vivre comme au début du XIXe siècle. Ailleurs, l'on découvre au contraire des lieux à la modernité sans pareille comme, par exemple, dans le Marais, l'appartement incroyable et ode à l'art contemporain d'Yves Gastou, propriétaire de galeries rue Bonaparte où, "dans ce quartier qui porte la mémoire de Paris, [il] vit son époque en s'amusant" !

 


"La beauté de Paris saisit même les Parisiens de longue date, lorsqu'un ciel ineffable survole, à la tombée du jour, la place de la Concorde ou que l'on arrive très tôt de Roissy et que l'on découvre, pour la énième fois et toujours pour la première, le chevet de Notre-Dame dressé au-dessus de la Seine à demi masqué par la brume matinale." Alexandra d'Arnoux.

 

Paris, un art de vivre
Alexandra d'Arnoux - Jacques Denarnaud (photographe)
Editions du Chêne, 2010
39,90€

actionclactionfp