Un consortium mené par le groupe français de BTP Vinci a décroché un contrat d'un montant de 1,3 milliard d'euros pour une concession autoroutière en Colombie, a annoncé l'entreprise vendredi 9 septembre 2016. Cette autoroute, située entre Bogota et Girardot, serait la plus fréquentée du pays.

Vinci poursuit son développement en Amériques du Sud. Un consortium, mené par une filiale du groupe de BTP, vient de remporter un important contrat pour une concession autoroutière en Colombie. Le projet, un contrat de partenariat public-privé de 30 ans, comprend l'exploitation de 141 kilomètres d'autoroute entre les deux villes et la construction d'une troisième voie de 65 kilomètres et de 4 tunnels bidirectionnels de 2 km, a détaillé la société dans un communiqué. Elle précise également que l'axe concerné est l'un des plus fréquentés du pays avec 15,3 millions de véhicules en 2015.

 

Une nouvelle opération d'envergure en Amérique Latine

 

Le consortium chargé de cette autoroute à péage est constitué de Vinci Highways à hauteur de 50% avec Constructora Conconcreto (25%) et Industrial Conconcreto (25%). Le contrat doit être financé sur la base des recettes des péages et les travaux devraient durer 5 ans. "Avec cette nouvelle opération, Vinci entend s'implanter durablement en Colombie, l'un des pays les plus dynamiques d'Amérique du Sud", relève le groupe en soulignant que le pays a, depuis une dizaine d'années, régulièrement dépassé les 4% de croissance annuelle du PIB.

 

Le spécialiste français du BTP avait noué en 2010 un partenariat stratégique avec Constructora Conconcreto, l'une des plus importantes sociétés de construction et de développement immobilier dans le pays, qui s'était traduit par l'acquisition d'une part de 20% de la société colombienne. Le projet annoncé vendredi constitue également une nouvelle opération d'envergure en Amérique latine pour Vinci, le groupe ayant notamment acquis en août le concessionnaire routier péruvien Lamsac pour environ 1,5 milliard d'euros.
actionclactionfp