La filiale Energies du groupe Vinci a finalisé l'acquisition de la société brésilienne Orteng Engenharia e Sistemas. Cette dernière, implantée dans l'Etat du Minas Gerais, réalise des missions d'ingénierie dans les domaines de l'énergie, l'industrie et des infrastructures de transport ou de télécommunications.

Vinci Energies poursuit son expansion au Brésil : arrivée dans la principale économie d'Amérique latine en 2010, elle a aujourd'hui réalisé l'acquisition de la société Orteng, spécialisée dans la conception, la réalisation et la maintenance d'équipements électriques et automatiques. Implantée à Belo Horizonte (photo), dans l'état du Minas Gerais (centre du pays), depuis 1977, elle intervient dans de nombreux secteurs : énergie (génération, transport et distribution), industrie (mines, sidérurgie, pétrole, gaz, cogénération, ciment), infrastructures (eaux, ports, aéroports, gares) et télécoms (réseaux souterrains, relais et sous-stations).

Viser les 170 M€ de CA au Brésil

Le groupe français explique : "Avec cette acquisition, Vinci Energies renforce ses positions sur le marché brésilien et y devient l'un des leaders des services à l'industrie, ainsi qu'aux infrastructures d'énergie et de transport". La filiale Vinci Energies International & Systems possédait déjà vingt implantations dans le pays, qui œuvrent principalement sous les marques Actemium et Cegelec, employant environ 2.900 personnes. L'ensemble des activités brésiliennes, qui avait généré 70 M€ de revenus en 2012, devrait atteindre les 170 M€ en 2015.

 

Vinci Energies est l'un des trois pôles d'activité de la branche Contracting du géant du BTP. Il est présent dans une cinquantaine de pays, dont une trentaine en dehors d'Europe, et compte un effectif de 63.000 collaborateurs. En 2014, son chiffre d'affaires s'est monté à 9,3 Mrds €.
actionclactionfp