A l'occasion des voeux de l'UNTEC le 6 janvier dernier, Pascal Asselin, président, a présenté les grandes orientations du syndicat professionnel des économistes de la construction pour 2016.

Sept mois après la mise en place de la nouvelle équipe* présidée par Pascal Asselin, la traditionnelle cérémonie des vœux de l'Untec - qui a réuni mercredi soir près de 150 personnalités et acteurs du secteur - a permis à ce dernier de présenter les orientations du syndicat professionnel pour l'année à venir.

 

Un programme qui sera mené notamment par un Bureau exécutif "volontairement élargi"*, pour faire face aux futures échéances du syndicat "qui seront certainement, selon Pascal Asselin, les plus importantes à mener depuis la création de l'Untec".

 

"[La loi sur les Organisations Professionnelles] n'est pas une contrainte [pour l'Untec] mais une chance"

 

Le premier défi : la mise en œuvre de la Loi sur les Organisations Professionnelles. "Ce n'est pas une contrainte mais une chance qui nous est offerte, précise Pascal Asselin, car l'Untec, seul syndicat représentant les économistes de la construction, forte de son identité professionnelle et de son implantation nationale, sera en mesure de réussir ce passage."

 

Second défi, mais non des moindres, la transition numérique, sujet également du congrès des économistes qui aura lieu les 25, 26 et 27 mai à Mâcon, avec l'intitulé "Numérique : quelles transitions ?". "Nous l'avons choisi volontairement interrogatif et pluriel, afin qu'il soit ouvert et multiple, pas seulement concentré sur le BIM, sujet très important, précise le président de l'Untec, mais aussi sur ce changement de paradigme qui va impacter l'ensemble de l'industrie de la construction, que ce soit dans nos modes de prescriptions, d'analyse, de facturation, de suivi de chantier et de management de nos salariés."

Mise en place d'un passeport jeune pour la rentrée scolaire 2016

Réforme de la formation initiale, renforcement de la formation continue, sont également au programme du syndicat qui annonce la mise en place avec l'organisme de qualification OPQTECC et l'IRIEC (l'Institut de Recherche et d'information Économique de la Construction) d'un Passeport jeune pour la rentrée scolaire 2016. "Ce passeport consistera pour un jeune étudiant en économie de la construction, s'il le souhaite, de se projeter dans le monde du travail en accédant à une certification professionnelle, en contrepartie de quoi, il devra suivre un parcours de formation spécifique adapté à nos entreprises qui sera délivré par l'Untec", explique Pascal Asselin.

 

A noter que la formation continue reste cependant un sujet d'inquiétude. Qualifiant l'annonce de la formation de 500.000 chômeurs de longue durée "d'acte volontariste" du président de la République, Pascal Asselin a néanmoins ajouté resté "perplexe" devant le financement annoncé de 1 milliards d'euros "avec pour moitié le budget de l'Etat et des Régions et le reste pris sur les fonds de la formation continue de nos salariés."

 

Enfin, sur le plan international, l'Untec continuera à porter au sein des organisations concernées la mise en place de deux systèmes de mesures internationaux : l'IPMS et l'ICMS ; et organisera en 2017 un Forum international sur ce sujet à Lille, lors du congrès.

 

"Rien ne se fera sans la confiance des acteurs économiques et des citoyens, conclut Pascal Asselin. Essayons d'œuvrer pour le bien commun dans un esprit de concorde sur des règles simples, pragmatiques, progressives, incitatives, mesurables et acceptables."

 


Le nouvel exécutif de l'UNTEC

 

Bureau exécutif mais aussi Conseil d'administration de l'UNTEC (8 nouveaux président sur 10) ont été renouvelés. Panorama de la nouvelle équipe présentée par Pascal Asselin, mercredi.

 

- Pascal Asselin, Président ;
- Pascal Dacharry, Secrétaire Général ;
- David Sist, Trésorier ;
- François Bayle Vice-président en charge des affaires professionnelles ;
- Benoît Marche, Vice-président en charge de la Communication, assisté de Céline Pintat suppléante ;
- Denis Rousseau, Vice-président en charge de la formation initiale et qualifiante - également "Monsieur congrès de l'Untec", il est assisté d'Estelle Duclos, cette dernière étant également chargée de mettre en œuvre le passeport jeune ;
- Sylvain Teissier, Vice-Président en charge de la formation continue et de la recherche et développement - assisté de Christophe Maret, ce dernier étant également l'animateur du groupe de travail BIM au sein de l'Untec.

 

A noter enfin parmi les permanents de l'Untec, deux nouvelles recrues : Nathalie Kubicka, comptable et François Faucher, juriste, permanent aux affaires professionnelles.
actionclactionfp