La filière des portes extérieures et des fenêtres modifie ses statuts et accueille les fabricants de portes intérieures, une activité d'un certain nombre de ses adhérents historiques. Au passage l'organisation professionnelle qui les représente devient l'Union des fabricants de menuiseries, tout simplement.

En s'ouvrant aux portes intérieures l'Union des fabricants de menuiseries extérieures (UFME) va perdre son "E". Patrick Bouvet, le président de l'organisation explique : "Un syndicat professionnel tel que l'UFME se doit d'évoluer pour s'adapter aux changements de la vie professionnelle des acteurs qu'il représente". Aussi, pour mieux correspondre aux activités de ses adhérents, l'Union a-t-elle modifié ses statuts pour intégrer les fabricants de portes intérieures. La conception et la production de ces portes était une activité portée par un certain nombre d'entreprises déjà représentées.

 

Afin de refléter cette évolution, la première depuis 2007, celle qui se nomme désormais simplement "Union des fabricants de menuiseries" (UFM), a créé une nouvelle section "Fabricants de portes intérieures tous matériaux" et assurera sa représentativité au sein du Conseil d'administration. Le président rappelle : "Notre vocation première reste la défense d'une menuiserie de qualité marquée NF et fabriquée en France. Notre mission et notre engagement sont d'accompagner nos adhérents dans le pilotage de leur entreprise".

 

L'Union s'appuie sur son expertise technique multi-matériaux pour assurer la veille réglementaire et normative (incendie, accessibilité) ainsi que pour élaborer des fiches de données environnementales et sanitaires génériques ou des déclarations environnementales de produits. L'UFM gère également un indicateur d'activité basé sur les volumes mensuels de production de ses adhérents et elle propose un catalogue de formations professionnelles courtes afin d'améliorer la compétence des employés.
actionclactionfp