L'énergie produite par la tour permettra de couvrir les besoins individuels de chauffage, d'électricité, de ventilation et d'eau chaude sanitaire pour une température intérieure de 21°C. De plus, les futurs locataires d'Elithis seront associés au contrôle de leur consommation d'énergie, en disposant d'un tableau de bord pour activer ou désactiver les appareils en veille.

 

Ce projet s'inscrit dans l'écoquartier Danube, lui-même composante du projet urbain Deux-Rives qui vise à créer un nouveau quartier de 9.000 logements et 8.500 emplois jusqu'au Rhin.
actioncl