"A ce jour, nous sommes confrontés par une zone de circulation et de grutage de cinq à six mètres de largeur et sommes en train de réaliser les premiers remblais pour construire une première galerie qui permettra de connecter les bâtiments 32 et 33 au Tokamak", nous explique Fabien Lafond, directeur de travaux adjoint de Valerian, filiale du groupe Spie batignolles. Une opération délicate pour les équipes du groupement.

 

Avant d'ajouter que ces dernières "sont contraintes grâce à des ateliers d'excavation mobiles d'intervenir sur nombreux endroits de la plateforme."

 

"Nos équipes du groupement ont débuté les opérations de terrassement en masse et la réalisation d'ouvrages béton en simultanée sur les quatre zones de son périmètre, précise-t-il. Chaque section de galerie représente environ 500 m de long sur un tracé de 3 km."
actioncl