D'une surface de 132 m2, la maison offrait à ses nouveaux propriétaires un agréable lieu de vie. "Auparavant, la bâtisse accueillait trois appartements", explique l'architecte Christelle Serres-Chabrier. Tout en précisant : "L'inconvénient était que la communication entre les parties ne se faisaient que par l'extérieur, via des escaliers qui desservaient chaque palier."

 

Une autre problématique existait : le manque de luminosité dans l'ensemble de la maison. "Il fallait impérativement jouer sur sa situation géographique : une vue magnifique sur Paris et une façade orientée plein sud", explique-t-elle.
actioncl