Le village de Yèbles a lancé une initiative inédite pour sauver son école primaire et financer sa restauration. La maire cherche en effet près de 40.000 euros pour les travaux du bâtiment et compte bien les récolter par le biais du don participatif.

Opération de la dernière chance pour sauver l'école primaire du village de Yèbles, situé en Seine-et-Marne. La maire, Marième Tamata-Varin, vient de lancer un appel au financement participatif (crowdfunding) pour récolter au moins 40.000 euros.

 

Objectif : reconstruire le bâtiment et la garderie, et agrandir la cour de récréation. Il y a 30 ans, un préfabriqué avait été aménagé pour deux des classes de primaire. Le total des travaux s'élève à 800.000 euros, l'Etat contribuant à hauteur de 126.000 euros, la région et le département pour 240.000 euros, soit, au total, moins de 50% du budget. La maire devait donc trouver une solution de financement supplémentaire.

 

La première matinée a permis de rassembler plus de 1.200 euros, indique Lefigaro.fr. L'idée semble faire son chemin, mais "ce n'est pas une solution pérenne", a insisté l'édile. Et d'ajouter : "C'est aussi un appel à l'aide de l'Etat. Est-il normal qu'une petite commune comme la nôtre doive pleurer pour recevoir des dotations, pour obtenir une parcelle des 300 millions d'euros promis aux territoires ruraux ?".
actionclactionfp