Au cœur du bâtiment cubique, cette structure arrondie en impose. Composée de verre et d'acier, elle permet aux occupants du bâtiment de bénéficier de la lumière naturelle tout en étant dans une structure à l'intérieur du bâtiment.

 

Comme pour refléter les jeux de motifs des châssis de la façade, les verres de la lanterne ont été sérigraphiés avec des bandes de peinture blanche.

 

L'ambition de l'architecte belge Philippe Samyn était de faire en sorte que "les chefs d'Etats esquissent un sourire en rentrant dans le bâtiment". L'architecte espère que son édifice permettra à chacun des occupants de "se charger de joie et de vie".
actioncl