Autre symbole du projet : une fresque pas encore achevée évoquant la mémoire du lieu et la vie de la ville par un fondu enchaîné d'images, de reflets et d'effets de miroirs animera, à hauteur du piéton, les 160 m de long de la façade rue des Pyrénées. "Cela protègera ainsi l'atelier des regards tout en y laissant pénétrer la lumière, gommant ainsi la barrière qu'aurait pu constituer pour le piéton l'atelier de bus au rez-de- chaussée", ajoute Brigitte Métra.

 

Découvrez dès la page 12, la suite de l'article et le diaporama.
actioncl