La couverture sera réalisée avec des profilés aluminium à rupture de pont thermique de la gamme Ecoklima. Des double-vitrages aux caractéristiques de transmission lumineuse et d'apport solaire différents seront installés en fonction de l'orientation sur le dôme et des aménagements requis. La verrière intègrera un système d'aération naturelle par brassage d'air, assuré par des déstratificateurs voués à garantir le confort des visiteurs, des animaux et des plantes, tout en garantissant une faible consommation énergétique. Rappelons que le ZooParc de Beauval est engagé de longue date dans une démarche d'efficacité, puisqu'il s'est équipé, en 2014, d'une unité de méthanisation destinée à valoriser les déjections des 4.600 animaux des lieux.

 

Les aménagements intérieurs comprendront une vingtaine de bassins chauffés et diverses cascades afin de recréer tout un biotope équatorial. Des volières "en toile d'araignée" accrochées à la charpente métallique constitueront un support à la végétation afin de reconstituer une forêt tropicale et offrir un certain degré de liberté à la faune. Le ZooParc insiste : "Tous ces environnements particulièrement soignés sont impérativement conçus pour assurer le bien-être des espèces animales hébergées".

 

Il est prévu que le dôme bioclimatique soit inauguré en 2020, pour les 40 ans du parc. Ce dernier reçoit désormais plus de 1,3 million de visiteurs par an, un chiffre en constante progression, notamment depuis l'arrivée de pandas géants en 2012. Le zoo devance même d'autres attractions touristiques notables de la région Centre-Val-de-Loire, comme les châteaux de Chambord et Chenonceau. Nul doute que la gigantesque serre tropicale viendra encore attirer de nouveaux visiteurs.

 

Fiche technique du dôme :
Maître d'ouvrage : Rodolphe Delord
Maître d'œuvre : Boitte Architecture
Dimensions : 100 mètres de diamètre ; 8.000 m² au sol
Entreprise : CMF Groupe
Assemblage : 48 demi-arches de 55 mètres de long ; 144 facettes vitrées en six niveaux de couverture
Systèmes climatiques : circuit de chauffage à basse température au sol pour les plages et espaces de circulation ; circuit haute température avec aérothermes pour assurer une température homogène ; brumisation haute pression pour humidifier certaines zones ; gestion du climat pilotée automatiquement en relation avec une station météo

actioncl