Dès 2002, l'installation du futur siège du Conseil européen a fait l'objet de concertations en vue de lui trouver une localisation. C'est en 2004 que le Conseil donna son accord pour l'installation de son nouveau siège sur le terrain du Résidence palace. "La maîtrise d'ouvrage a été remarquable", nous confie d'emblée l'architecte Philippe Samyn.

 

Pour le concours, "nous avons reçu une question cristalline, il n'y avait pas d'ambiguïté possible". La nouvelle construction devait prendre en compte le bâtiment existant à l'architecture "remarquable". Le Résidence Palace, construite dans les années 20 étant classé. "Le bâti existant est toujours une source d'inspiration", considère Philippe Samyn, qui ajoute qu'il lui a été "d'une aide précieuse". "On a flirté avec lui, c'était une opportunité puisqu'il formait un L sur la parcelle. Il m'est apparu comme une évidence de réaliser une forme cubique pour ne pas dénoter dans le paysage", explique-t-il. "L'idée de former un cube m'est donc venue immédiatement".
actioncl