La bâtisse est certifiée haute qualité environnementale (HQE). "Les propriétaires voulaient que leurs consommations d'énergie aient un impact moindre sur l'environnement", explique Caroline Barrès-Coquet. Pari réussi.

 

Son toit végétalisé, situé au dernier étage, donne un côté naturel à la bâtisse et se marie parfaitement avec la vigne voisine. Il flirte délicatement avec les formes géométriques de la terrasse en bois, plus bas, et celles de la maison. Il rappelle que la nature n'est pas loin. "Ce système de recouvrement végétalisé apporte un bon confort thermique en été et en hiver", précise l'architecte.

 

Les propriétaires ont également souhaité mettre en place des panneaux solaires (hors champ). Ces derniers sont couplés avec un ballon d'eau chaude thermodynamique. Par définition, l'eau produite est chauffée naturellement par une pompe à chaleur et par une géothermie en forage vertical.

 

"Pour finir, ils ont misé sur la récupération des eaux de pluie pour l'eau des toilettes et pour l'arrosage", confirme Caroline Barrès-Coquet.
actioncl