Fin novembre, il ne devrait rien rester des 120 maisons d'un complexe touristique implanté en bord de mer sur la commune de Pirou (Manche). Depuis leur construction dans les années 90, les logements n'ont jamais été habités et la mairie a souhaité les démolir pour des questions de sécurité.

Ce sera bientôt un mauvais souvenir. Le village fantôme de Pirou, petite commune de la Manche située en bord de mer, doit être détruit dans les jours qui viennent. Au total ce sont 120 maisons d'un complexe touristique qui doivent être démolies d'ici à la fin novembre. Jamais habitées, elles ont été construites au début des années 90, alors que le promoteur n'avait pas encore le permis de construire. Un permis qui a d'ailleurs été refusé alors que les maisons étaient déjà presque achevées. Ces habitations n'ont pas non plus été viabilisées et depuis plus de 25 ans, elles se dégradent. Depuis, ce village fantôme attire de nombreux curieux ainsi que des amateurs de graffitis, qui ont utilisé ces maisons comme support. Ce complexe représente désormais "une verrue" dans ce paysage côtier dont la commune se passerait bien.

 

Pour passer à autre chose, la mairie, désormais propriétaire des lieux, a choisi de démolir les logements. Depuis le début du mois, le site est mis en sécurité. Des ouvriers s'activent pour planter des poteaux hauts de 2 mètres et poser du grillage de type autoroute tout autour des quelque 68.000 m2 du village. Ensuite, les équipes de démolition entreront en action. Fin novembre, le village fantôme ne devrait être qu'un mauvais souvenir.
actionclactionfp