SOLUTION TECHNIQUE. Classé monument historique, l'établissement scolaire fait l'objet d'une restauration depuis plus de deux ans. Pour ses travaux du clos et du couvert, un système d'échafaudage a été spécialement conçu afin de protéger au mieux l'édifice tout en respectant les contraintes techniques, d'organisation métier et de planning.

Depuis février 2014, le lycée Lakanal de Sceaux (Hauts-de-Seine) est en cours de restauration. Ce chantier a été découpé en 3 phases. Chacune d'entre elle concerne entre 12 à 15.000 m² de façades par an. Les travaux sont désormais dans leur troisième et dernière phase avec notamment la rénovation de la grande cheminée de l'établissement. Afin de concilier protection de l'édifice, classé monument historique, intervention simultanée de différents corps de métiers et occupation du bâtiment, et cela tout en respectant des délais serrés, les ingénieurs du bureau d'études de Tubesca-Comabi ont donc conçu un système d'échafaudage de 37.500 m² sur-mesure et spécifique à ce chantier.

 

Pour chacune des trois phases, les équipes du spécialiste des solutions d'accès ont prévu des structures adaptées aux intervenants sur le chantier. Ainsi, côté rue, où le bâtiment est en pierre de taille, un échafaudage de 1,40 mètre de large a été prévu pour faciliter le confort et le travail des tailleurs de pierres, mais aussi pour leur permettre de stocker des matériaux.

 

De même, "des avancées ont été spécialement créées autour des fenêtres pour mettre en sécurité les menuisiers", nous explique Jean-Baptiste Spinicci, Directeur des ventes grands comptes chez Tubesca-Comabi.
actionclactionfp