UN PROJET/UNE PARTICULARITE. La mairie de Paris a donné son feu vert pour la restructuration d'un bloc urbain dans le quartier de Montparnasse à Paris. Au programme : densification et modification de la façade d'un centre commercial, mais aussi création de bureaux, école maternelle ou encore de logements sociaux par la densification en hauteur. Le tout signé par les Néerlandais de MVRDV. Découverte.

A Paris, le quartier Montparnasse se refait une beauté. Dans l'optique de "coordonner" les projets et "requalifier" les espaces publics du quartier, la mairie de Paris a décidé de créer "Atelier Montparnasse", réunissant les trois parties prenantes -Unibail-Rodamco, Gares & Connexions, filiale de la SNCF et l'Ensemble immobilier tour Maine-Montparnasse (EITMM)- et les maires des 6e, 14e et 15e arrondissements.

 

Parmi les quartiers qui vont être métamorphosés, celui de Vandamme Nord /Gaîté-Montparnasse. Ici, une opération de restructuration dessinée par les Néerlandais de l'agence MVRDV devrait changer le visage du site. Construit dans les années 70 par l'architecte français Pierre Dufau, le principal bâtiment accueille aujourd'hui un centre commercial, des bureaux (fonctions), une bibliothèque municipale, un hôtel et un parking souterrain. A l'époque, cet ensemble représentait un projet d'envergure et avait été pensé comme une île urbaine triangulaire entourée par différentes artères routières. La conception de Dufau est caractérisée par une plinthe horizontale clairement définie, interrompue seulement par l'aplomb de la tour mince, de 30 étages de l'Hôtel Pullman. Mais avec le temps, le bloc n'a pas su s'adapter aux défis du quartier, et notamment aux usages de piétons.

 

Densifier en hauteur

Afin de redonner une échelle humaine à ce bloc urbain, MVRDV a choisi de fragmenter des volumes et d'ouvrir les façades sur l'extérieur. "Nous ferons en sorte de rendre cet ensemble lumineux et accessible d'un peu partout, notamment grâce à la densification en hauteur", note Winy Maas, co-fondateur de MVRDV. Des boîtes de différentes tailles, différentes couleurs ont été créées dans le cadre structurel existant. Elles abriteront des programmes bien précis et seront modulables afin de s'adapter à d'éventuels changements. "Nous avons imaginé ces cubes en façades afin d'introduire de la souplesse et répondre aux utilisations des prochaines années", note Winy Maas. De plus, les boîtes suspendues auront aussi vocation à laisser apparaître les activités : restauration, magasins, bars, bibliothèque etc. Au final, le projet abritera de nouveaux espaces commerciaux, bureaux, une école maternelle de 500 m2, un centre de conférences, le déplacement de la bibliothèque, mais aussi 62 logements sociaux. Des entrées supplémentaires seront également placées dans la nouvelle super structure. Sans oublier de nouvelles places de parking.

 

Une des premières pierres à la rénovation du quartier Montparnasse, ce projet devrait en impulser d'autres. Est évoqué aussi un important chantier de rénovation de la Tour Montparnasse, comprenant hôtels, logements, quartier d'affaires et commerces. Sans compter la publication d'un projet fou mené par l'architecte Vincent Callebaut imaginant la tour Montparnasse comme un écosystème Bepos, carboneutre et exempt de combustibles fossile. Le changement est donc lancé !
actionclactionfp