"Il y a peu de différence de température entre la salle à manger où est installé le poêle et les autres pièces de la maison. Pour la simple et bonne raison qu'on ne chauffe pas l'air, mais la masse où est emmagasinée l'énergie, qui rayonne ensuite. Lorsque la chaleur baisse, le poêle de 6 kg prend alors le relai", explique Stéphane Weber. Résultat : pour l'année 2017, la maison a consommé 350 € de chauffage.
actioncl